mercredi 30 septembre 2015

Reportage : Voyage à Bâle 11/12 Avril 2014

Nous étions 6 à nous retrouver au départ de ce weekend miniature le 12 avril à 7 h, gare de Lyon. Le voyage s’est déroulé dans la bonne humeur, les discussions tournant essentiellement autour des miniatures, des réalisations de chacune, des projets et des livres que certaines avaient emportés.
Arrivées à Bâle à 10 h30, nous sommes allées déposer nos bagages à l’Hôtel Steinenschanze. C’est une adresse à retenir car l’accueil était parfait, et la situation de l’hôtel, proche du centre ancien et des musées, permet de faire tous les déplacements à pied.
Puis départ vers le Welten Spielzeug Museum, 5 mn à pied. Nous savions depuis fin janvier que nous ne pourrions pas voir toutes les collections, car à cette période, le 3ème étage est fermé à cause de l’installation d’une exposition temporaire. Ce fameux 3ème étage présente les collections de miniatures contemporaines. Malgré notre courrier et l’aide de Mme Sutter, il ne nous a pas été possible de le visiter. Mais nous avons eu for t à faire avec les autres étages, ou des vitrines immenses chargées de milliers d’objets offrent maintes occasions de rester la bouche ouverte tant la profusion et la mise en scène nous émerveillent !
 

Le restaurant du musée nous a permis de faire une pause bienvenue pour couper la visite et reprendre nos esprits.


La visite s’est poursuivie l’après-midi, et nous avons fini toutes les 6 assises dans l’une des allées du musée. C’est vrai qu’il faut garder une attention soutenue à l’affût des détails de chaque scène particulièrement fournie, chaque maison de poupée, chaque objet mis en scène.
Nous avons passé la fin d’après-midi à flâner dans les rues du quartier ancien de Bâle puis le long du Rhin. Bâle est une ville industrielle. Les maisons du centre-ville ont ce charme germanique, à la fois austère et cossu. De bonnes bâtisses construites pour durer longtemps, dont la façade peinte généralement en blanc laisse la vedette aux volets de couleur, aux grilles ouvragées, aux jardins fleuris.

 

Après avoir dîné dans un « ristorante » aux saveurs italiennes, la soirée s’est poursuivie à l’hôtel autour d’une tisane pour les plus vaillantes. Pas de temps mort pour les langues, qui ont commenté largement ce que les yeux avaient observé plus tôt dans la journée.


Le lendemain, la découverte du « Haus zum Kirschgarten » nous a ravies. Ce musée présente sur 4 étages dans des décors grandeur nature les décors XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles des maisons des riches bâlois. Les objets du quotidien, la vaisselle, les meubles, les poêles en faïence… sont magnifiques. Ce qui nous intéressait particulièrement se trouvait au grenier. Une vingtaine de maisons de poupée, et des collections d’objets miniature, présentés dans des petites vitrines, nous ont régalées.  Cela valait le détour !





Les photos suivantes sont en taille réelle.

 


 En milieu de journée nous avons pique-niqué sur une pelouse près de la gare et déguster les Läckerli, spécialité de Bâle. 
 

Le voyage de retour s’est déroulé comme à l’aller dans la bonne humeur : nous étions ravies de nos visites, de l’hôtel, de la météo fort clémente et surtout d’avoir fait connaissance et partagé une passion commune.
Merci à Marguerite, Murielle, Blandine, Nathalie et Christelle. 
 
Dany

Aucun commentaire:

Publier un commentaire