mercredi 23 mars 2016

Reportage : Musée du jouet de Poissy

A la faveur d'un week-end à Paris, j'ai profité de l'occasion pour aller visiter le Musée du Jouet à Poissy.
Installé dans un bâtiment datant du XIVe siècle, et situé en plein centre de Poissy, le musée abrite une collection de jouets datant de 1850 à 1950, disposée dans les vitrines de quatre salles réparties sur les trois étages de la porterie fortifiée de l'ancien prieuré royal Saint Louis abandonné après la Révolution.
La visite du Musée est libre et accessible à tout public à l'exception hélas des personnes handicapées moteur pour lesquelles le Musée n'est pas encore aménagé.

 La visite se termine par l'exposition temporaire située au rez-de-chaussée qui change chaque année. Lors de ma visite, le 12 septembre dernier l'exposition temporaire était consacrée aux œuvres d'Ernest Meissonier (peintre et sculpteur d'origine lyonnaise, spécialisé dans la peinture historique militaire) à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.
Un petit point noir lors de ma visite : les installations électriques sont à certains endroits en panne, ce qui rend les vitrines sombres et les objets qu'elles renferment peu visibles.
J'ai néanmoins pu admirer un certain nombre de jouets anciens, des poupées en tissus, en porcelaine ou en celluloïd, des baigneurs jusqu'aux premières "Barbies" une vitrine est aussi consacrée aux jeux de construction, cubes, mécano etc.

Le Musée expose aussi des dinettes anciennes, des cuisinières et les ancêtres de nos vitrines miniatures avec des représentations d'épiceries, de salles de classe, d'une boulangerie, d'un bureau de poste etc...



Trois maisons de poupées sont également exposées dont l'une représente une maison bourgeoise du XIXe siècle mais elles ne sont pas vraiment mises en valeur par leur éclairage.



Une petite salle est consacrée aux lanternes magiques et leurs plaques de verre. On trouve également des représentations de machines à vapeur et des appareils qui avaient pour but d'animer des images, ancêtre des dessins animés.

 De nombreux jouets en tôle rappellent des souvenirs aux plus âgés.

Les amateurs de trains électriques apprécieront aussi la collection de gares, locomotives et wagons en tôle peinte et il est même possible de faire fonctionner un circuit implanté dans le grenier.


Des espaces de jeux sont réservés aux plus jeunes visiteurs tout au long du parcours.
En conclusion, une visite intéressante et présentant environ 800 jeux et jouets dans un cadre historique agréable. D'un point de vue personnel j'ai plus apprécié les jouets dits "scientifiques" qui sont restés très ingénieux, à la fois poétiques et désuets.
Les miniatures et maisons de poupées sont à mon avis trop hétéroclites et présentent des objets aux échelles très différentes et peu cohérentes pour intéresser les puristes, même si quelques pièces de dinettes assez rares peuvent retenir l'attention. C'est un musée parfait pour la vulgarisation de l'évolution du jouet sur une centaine d'années et il s'adresse plus spécialement aux enfants qui découvriront avec surprise parfois les jouets qui ont distrait leurs parents et grands-parents.
Nicole.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire