mercredi 11 décembre 2019

Reportage : Voyage à Rheda – 24 au 26 Mai 2019

Nous voici toutes revenues dans nos pénates et il est temps de faire un petit flash-back sur ce super long et court, à la fois, week-end passé à Rheda en Allemagne. Je m’explique : long tout de même à cause du trajet, mais grâce à nos conductrices émérites et rassurantes, qui  ont avalé les kilomètres tout en faisant des arrêts toutes les deux heures, et en franchissant les zones de travaux et les « Stau » avec maestria nous sommes arrivées à bon port.
      
      Le joyeux bus  a donc ainsi traversé la France, la Belgique et enfin l’Allemagne. Nous étions huit participantes, toutes remplies de bonne humeur à l’idée de nous rendre sur le salon de Rheda que personnellement, je ne connaissais pas.
      Le départ s’est effectué de Rambouillet à 6h00 du matin, puis  direction  la porte Maillot pour prendre en chemin trois autres  participantes. Bien sûr, le bus fut tour à tour joyeux,  rempli de fous rire  ou d’excitation, mais aussi, respectant le sommeil des passagères, bien calme de temps à autres.  La bonne humeur et l’humour furent souvent au rendez-vous au court de l’expédition, chacune la tête pleine de projets ou de rêves de miniatures…
      Cette année visiblement, une grand partie d’entre elles avait opté pour une  création au 1 /48ème, en prévision de réaliser un joli cottage anglais en kit. Mais pour réussir l’ambiance de ce cottage,  chacune s’était mise en tête de trouver des canards au 1/48ème.
      Donc  challenge :  « trouver des canards » pour les unes , « trouver une chaise haute d’enfant » pour une autre, ou bien des éléments d’art nouveau, ou encore de la verrerie  pour dresser une table de gala. Toutes avaient des listes et des idées bien précises de leurs  futurs achats.
      Pour ma part, je suis  partie tout simplement à la découverte de ce salon, en laissant le coup de cœur agir s’il se présentait à moi, et ce fut le cas…
      Il faut dire que ce salon est composé de deux salles. Une plus petite mais conséquente quand même, réservée aux artisans ou aux créateurs et une autre, vraiment très grande,  où l’on pouvait trouver de tout, pour tous les gouts, toutes les bourses et les échelles.  J’ai constaté dans ce salon de nombreux stands consacrés au 1/48ème,  une échelle plus représentée que dans nos salons en France. On pouvait aussi y trouver quelques stands de miniaturistes français et d’autres nationalités.
      Comme vous le voyez sur les photos, une entrée dans un salon d’une telle envergure ça ce potasse, ça se prépare, mais pour celles qui ne parlent  pas l’allemand c’est un peu plus compliqué. Heureusement, dans le groupe, deux participantes parlaient  bien allemand. Elles ont donc été mises souvent à contribution pour traduire liste d’exposants et menus………………………………….  Merci à elles !!!!
      Nous avions prévu 2 points de rencontre dans la journée pour nous montrer nos découvertes respectives et échanger nos impressions. Mais le salon ouvrait à 11h00 pour se terminer à 18h00 et nous avons dû sauter un point rencontre d’un  commun-accord, car le temps défilait si vite, et nous voulions ne rien manquer. Mais dans un salon de cette importance il est impossible de tout voir…. 

KUNSTMALERAI- Joachim Küner (maler-jo.de)


Edmund Drescher
Art of Mini (artofmini.com)
De MiniLaars




Seaside Miniatures (seasideminiatures.co.uk)




Iris ARENTZ
      Nous n’avions pas programmé de visite le dimanche car c’était la journée retour mais je pense que ce salon mérite bien deux journées de visite .
      Enfin, pour terminer cette journée trépidante, nous sommes allées nous promener dans le ravissant village de Wiedenbrück, très typique avec des belles bâtisses aux façades colorées et parfaitement entretenues datant de 1780.
      Pour finir en beauté après un repas écourté par un manque de dessert mais néanmoins très bon, nous avons entrepris la visite des chambrées pour admirer les achats des unes et des autres. Moment bien sympathique aussi. Puis les têtes emplies de souvenirs, je pense que nous sommes toutes tombées dans un sommeil profond en attendant de reprendre la route le lendemain dans le sens inverse.
      Ce fut ma première sortie avec le l’AJAPM, je remercie la présidente, les organisatrices, les conductrices, et les filles pour la bonne ambiance générale et  bon enfant !

Marie-Pierre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire